Biographie

Romain Jacob

Romain Jacob est né le 18 août 1988 à Calais.

Très vite, le fils de Thierry et Claudie se prend de passion pour la boxe. Il n’a pas dix ans lorsqu’il fréquente assidument la salle d’entraînement. Ses grandes facilités techniques vont rapidement lui permettre de remporter des trophées. En 2001, à 13 ans, il devient champion de France de boxe éducative. L’année suivante, il récidive. En 2004, à 16 ans, Romain truste un nouveau titre : champion de France cadets.

L’année 2006 est à marquer d’une pierre blanche dans la jeune carrière du Calaisien. Près de chez lui, à Berck, il devient champion de France juniors. C’était en avril. Sélectionné en équipe de France, et après plusieurs stages, il s’envole en juin pour Rome où il participe aux championnats de l’Union européenne. Voyage gagnant et titre continental des poids légers en poche ! En finale, le fils de Thierry se défait du Turc Onur Sipal (qualifié pour les Jeux Olympiques de Pekin en 208). Toujours cette même année, en juillet, Jacob surfe sur le succès et glane la médaille d’or du tournoi international d’Oder, en Allemagne. En septembre, Romain représente la France aux championnats du Monde juniors, au Maroc. A court de forme, le poids légers s’incline dès le premier tour.

Arrive alors le passage chez les seniors. L’objectif de cette première saison est d’arriver en demi-finales des championnats de France. Ce qu’il réussit en battant Rachid Azzedine en quarts de finale, à Calais, devant son public. En demi-finale, il est opposé au multiple champion national Boubacar Dangnoko. A l’expérience, ce dernier s’impose.

Passage chez les pros en 2008

Le sociétaire de l’ABC Calais poursuit sa route en équipe de France. A l’orée de la saison 2007-2008, Romain a toujours l’espoir de se qualifier pour les JO de Pekin. Et veut devenir champion de France. A Calais, lors d’une rencontre internationale devant la Corée du Sud, il bat aux points Baik Jong Sub. Qui sera quart de finaliste aux Jeux. Mais pour les JO, ce sera finalement le Lillois Daouda Sow qui est choisi. En championnats de France, Jacob atteint la finale, à Nice, mais s’incline aux points de Rachid Azzedine. Une défaite qu’il conteste.

Arrive alors l’heure du choix : rester amateur et se préparer pour les Jeux Olympiques de Londres en 2012 ou passer professionnel. Sa boxe basée sur la vitesse s’accommode mal de la scoring-machine, qui détermine les résultats de boxe amateur. Romain Jacob décide de tenter sa chance chez les pros. Ce qui, finalement, a toujours été son objectif.

Le premier combat professionnel se déroule à Calais, le 31 octobre 2008. En six rounds de trois minutes, et devant plus de mille spectateurs, Jacob (1,69m) se défait facilement aux points du Slovaque Ladislav Nemeth. Une belle entrée en matière.

Palmarès

  • Champion de France cadets
  • Champion de France junior
  • Champion de l’Union européenne junior
  • Vice-champion de France amateur senior
  • International français
  • 5 fois Champion de France professionnel des super-plumes 2011, 2012
  • Champion du Monde espoir IBF des super-plumes 2013
  • Professionnel : 20 combats, 20 victoires (7 avant la limite)

23_image_16122008113727.jpg

Romain posant dans les bras de son père en 1991. Thierry est alors champion d'Europe des poids coqs

58_image_07012009152456.jpg

Romain Jacob a effectué plus de cinquante combats amateurs.

52_image_07012009152238.jpg

Un couple père-fils indissociable: Thierry et Romain Jacob.

24_image_16122008113907.jpg

Romain levant les bras après sa victoire en amateur sur Baik-Jong Sub, Coréen quart de finaliste aux JO de Pékin en 2008.

135_image_24082009131755.jpg

Photo très rare... Romain et ses cheveux blonds, souvenir de l'équipe de France junior...

50_image_07012009152146.jpg

Romain Jacob est passé pro en 2008, à 20 ans.

189_image_16122009150829.jpg

Avec son grand-père, Jacques Jacob.

Rencontres au coin du ring…

136_image_24082009131812.jpg

Avec Olivier Monserrat-Robert, responsable de la communication à la fédération française de boxe.

137_image_24082009131828.jpg

Avec Mayhar Monshipour, ancien champion du Monde WBA des super-coqs.

138_image_24082009131844.jpg

Avec deux champions du Monde... Fabrice Tiozzo, ancien monarque des mi-lourds et des lourds-légers, et son père Thierry, ex-champion WBC des super-coqs.

139_image_24082009131906.jpg

Avec Felix Machado, ex-champion du Monde des super-mouches.

190_image_16122009151223.jpg

avec Guy Allemand, maire de Sangatte-Blériot-Plage.