Bruno JACOB

Bruno Jacob est le frère jumeau de Thierry. Il est né le 8 mars 1965 à Calais.

 

Comme ses frères, il suivra très rapidement son père, Jacques, à la salle d’entraînement. Et il y prend goût. Il débute sa carrière professionnelle, sous le statut indépendant, en octobre 1984. A Calais, il bat aux points Patrick Van Gaver. Après 14 combats victorieux, Bruno est défait par Raymond Armand. Un revers qui ne l’empêche pas, un soir de janvier 1987, de partir à la conquête du titre national. Devant Marc Amand, le courageux calaisien s’empare aux points de la ceinture tricolore. Le même soir que son frère Thierry. Une soirée inoubliable devant plus de deux mille spectateurs.

Challenger européen

Lors de sa première, et unique défense de titre, le Calaisien bat par disqualification le sudiste Tony Gambino. Il se retrouve alors challenger européen du redoutable belge Jean-Marc Renard. Mais toujours en 1987, à Nîmes, Bruno est sévèrement battu par le Brésilien alors inconnu Simon Dal Rovere. Ce dernier, champion du Brésil et d’Amérique du Sud deviendra par la suite challenger mondial.

Bruno enchaîne sur six succès consécutifs. On parle même d’une chance mondiale contre le sud-africain Brian Mitchell. Mais, blessé à la main, il stoppe sa carrière, à 23 ans.

Désormais, ce sont ses fils qui perpétuent la tradition familiale. David évolue chez les amateurs, Lucas en boxe éducative.

 

PALMARES

  • 24 combats, 22 victoires, 2 défaites.
  • Champion de France des poids plumes en 1987.

 

33_image_07012009085848.jpg

Bruno Jacob était un boxeur généreux dans l'effort.

36_image_07012009090034.jpg

Bruno, à gauche, partageait l'entraînement avec son jumeau Thierry.

29_image_07012009085659.jpg

Chez les pros, Bruno Jacob a été victorieux à vingt-deux reprises.

42_image_07012009090311.jpg

Le père de Bruno, Jacques, prépare ses gants avant le combat.

41_image_07012009090242.jpg

Janvier 1987, Bruno devient champion de France des poids plumes.

35_image_07012009085957.jpg

Défense victorieuse du titre national en mars 1987 devant Tony Gambino.

22_image_16122008112914.jpg

En janvier 1987, devant plus de deux mille personnes, Bruno tombe dans les bras de son frère jumeau Thierry. Comme lui, il devient champion de France après sa victoire face au pugiliste de Saint-Amand Marc Amand.