Jacky JACOB

Jacky Jacob, de son vrai prénom Jacques, comme son père, est né le 14 décembre 1954 à Calais.

Sans surprise, il se prend de passion pour le noble-art. Le pugiliste gaucher entame une carrière amateur où très vite, il montre de belles aptitudes. A seize ans, il devient champion des Flandres des poids mouches. A Roubaix, en demi-finale, il dominait Morvan, de Dunkerque. Puis à Béthune, il battait en finale un autre Dunkerquois Sebanne. Ce 27 novembre 1971, il était le plus jeune champion régional de la soirée. Son entraîneur de l'époque, Emmanuel Duchemin, le compare déjà au célèbre nordiste René Libeer. Malheureusement, la maladie l’empêche de poursuivre sa carrière. Mais il ne quitte pas les rings pour autant. Il décide de devenir entraîneur. Sous sa coupe, et avec son père, il emmènera Francis Bailleul au titre de champion de France des plumes puis Michel Pagani en finale nationale des moyens.

 

C’est avec ses jeunes frères qu’il obtiendra de nombreux titres. Jacky Jacob est très exigeant avec ses boxeurs. Même avec ses frères. Il ne laisse jamais rien passer. De son regard noir et de sa voix forte, il commande la salle d’entraînement de l’ABC Calais. De vives émotions, Jacky en connaîtra également entre 1994 et 2005, avec son fils Stéphane lui aussi boxeur professionnel. Il était ainsi fréquent de les voir le matin à la citadelle ou à la plage, l’un avec le chronomètre autour du cou, l’autre en train de suer autour de la piste ou sur le sable. Les titres de champion de France, d’Europe ou du Monde conquis par la famille sont forcément aussi les siens.

169_image_26102009154518.jpg

Extrait de l'article paru dans l'édition de la Voix du Nord du 2 décembre 1971. (voir article complet ci-dessous)

170_image_26102009155735.jpg

47_image_07012009090559.jpg

Plus âgé que ses frères, Jacky Jacob (second en partant de la droite) a supervisé la carrière de (de gauche à droite) Hervé, Thierry et Bruno. Nous sommes ici en 1983.

46_image_07012009090532.jpg

Jacky Jacob encourage Bruno, en 1987 lors de son championnat de France. Il est entouré de Thierry (à gauche) et Hervé.

130_image_21082009120624.jpg

Jacky surveillait chaque entraînement de son fils Stéphane.

55_image_07012009152340.jpg

Jacky Jacob devance son fils Stéphane avant son entrée sur le ring.

51_image_07012009152217.jpg

Jacky Jacob est présent dans le vestiaire de ses boxeurs, ici avec Norredine Dahou.

209_image_20012010212221.jpg

A 56 ans, Jacky est toujours très alerte lors des leçons, comme ici avec Romain.