Stéphane JACOB

Stéphane Jacob est né le 5 mai 1974.

C’est le fils de Jacky, frère aîné de Thierry et donc le petit-fils de Jacques. Stéphane ne présente pas le même profil que ses oncles. Il est plus grand (1,80m) et plus lourd. Mais, dans la lignée de la famille, il cumule les bons résultats dès les rangs amateurs.

En 1992, il devient champion de France junior des poids super-légers. L’année suivante, en senior, il s’incline en finale du championnat de France, devant Nordine Mouchi. Le Calaisien est appelé en équipe de France, effectue quelques tournois internationaux et intègre le bataillon de Joinville. A 20 ans, il décide de passer chez les pros.

Cinq championnats de France victorieux

 Son premier combat professionnel l’emmène défier Stéphane Cazeaux chez lui, pour le compte du tournoi de France. Moins expérimenté, Jacob s’incline aux points. Puis, il enchaîne sur seize victoires consécutives. Ses armes principales : une lourde droite et une condition physique irréprochable. En juin 1998, à Calais, il obtient le droit de tenter sa chance en championnat de France des welters (66,678kgs). Devant le Corse Frédéric Noto, Stéphane sort le grand jeu et enlève la ceinture.

En novembre de la même année, le neveu de Thierry, lequel officie dans son coin avec Jacky, défend sa couronne devant l’ex-champion d’Europe Ludovic Proto. Devant son public, Stéphane évite la puissance du crochet gauche de Proto et s’impose aux points. Puis, en mars 1999, Jacob défend avec succès pour la seconde fois son titre national en dominant, toujours aux points, Antoine Biggi. Blessé, il abandonne sa couronne dans la foulée.

En octobre 1999, Stéphane est désigné challenger officiel du nouveau tenant de la couronne Frédéric Klose. A Thiais, devant le futur champion d’Europe de la catégorie, Jacob ne trouve pas la solution. Il s’incline deux juges contre un. Mais il arrivera à reprendre cette ceinture. En juin 2001, devant Samir Cherrad, à Calais. Nouveau succès aux points. Il boxe une sixième fois pour le titre national en octobre 2001, face à Nassim Yahiaoui. Là encore, Jacob domine son vis-à-vis aux points.

Titre européen en 2003 

Le poids welter passera à l’échelon européen en octobre 2003. A Calais, devant plus de deux mille personnes, il bat aux points l’Italien Antonio Lauri. La ceinture obtenue est celle de l’Union européenne. Une ceinture qu’il défend victorieusement en février 2004, devant Money Seka. Le Calaisien retrouve Lauri en octobre 2004. La salle Edgar-Quinet de Calais affiche complet pour la revanche. Malheureusement, le local est battu par KO dès le premier round.

Stéphane Jacob se tourne alors vers la fédération WBF. Il y prend d’abord la ceinture intercontinentale, non sans mal : compté au second round par le puncheur turc Turgay Uzun, il s’impose en douze rounds. En octobre, devant le Russe Sasha Shnip, Jacob, poussé par plus de trois mille spectateurs, passe autour de la taille la ceinture mondiale WBF. En l’emportant aux points. Blessé, il ne remontera plus sur le ring.

 

PALMARES

  • 39 combats, 34 victoires, 5 défaites
  • Champion de France junior
  • Cinq fois champion de France professionnel des welters (1998, 1999, 2001)
  • Double champion de l’Union européenne des welters (2003, 2004)
  • Champion intercontinental WBF des welters (2005)
  • Champion WBF des welters (2005)

 

56_image_07012009152403.jpg

Treize des trente-quatre succès de Stéphane Jacob ont été acquis avant la limite.

53_image_07012009152302.jpg

Stéphane Jacob compte trente-neuf combats professionnels pour trente-quatre succès.

62_image_08012009171522.jpg

Novembre 1998: le plus beau combat de Stéphane Jacob. Aux points, titre national en jeu, il domine l'ex-champion d'Europe Ludovic Proto.

122_image_20082009221726.jpg

Stéphane, ici après sa défaite contre Antonio Lauri, est vite réconforté par son cousin Romain.

127_image_20082009222824.jpg

Stéphane, drapeau tricolore en main, au moment des hymnes.

128_image_20082009222845.jpg

Deux ceintures de champion de France, une de l'Union européenne, une autre pour le titre intercontinental WBF... les distinctions ne manquent pas

 

CHAMPIONNAT WBF DES WELTERS, OCTOBRE 2005

54_image_07012009152317.jpg

En octobre 2005, Stéphane Jacob affronte le Biélorusse Sasha Shnip. Il s'impose aux points.

123_image_20082009221747.jpg

La principale arme de Stéphane Jacob: la droite plongeante. Schnip en fait les frais...

124_image_20082009221808.jpg

Le championnat WBF a été arbitré par le célèbre Alfred Asaro.

125_image_20082009221832.jpg

Esquive-remise du gauche, Stéphane récite ses gammes.

126_image_20082009222804.jpg

Entre deux rounds, les conseils de Thierry Jacob, son oncle et manager.26_image_31122008140200.jpg

En octobre 2005, Stéphane Jacob obtient la ceinture mondiale WBF des poids welters en domainant le Biélorusse Ssha Shnip, aux points, devant plus de trois mille personnes à Calais