Thierry JACOB

Thierry Jacob est né le 8 mars 1965 à Calais.

Il est le frère jumeau de Bruno.

Très vite il attrape le virus de la boxe. Il suit régulièrement son père à la salle d’entraînement. Gaucher et très doué, il effectue une belle carrière amateur. Champion de France des poids mi-mouches à 17 ans, en 1982 (à l’époque les catégories d’âge n’existaient pas), il récidive trois fois : en mouches (1983, 1984) et en coqs (1985).

L’équipe de France s’intéresse à lui. En 1983, il participe aux championnats du Monde juniors sur l’île de Saint-Domingue. En demi-finale, il crée l’exploit en battant le pugiliste local. Mais en finale, il échoue devant le Cubain Gonzalez. On parle de lui pour les Jeux Olympiques de Los Angles, en 1984. La fédération française lui préfère finalement Louis Gomis. Alors, Thierry passe professionnel.

En octobre 1984, dans la catégorie ‘indépendant’ (le professionnalisme n’est autorisé qu’à 21 ans), il domine Lionel Jean. Son premier combat pro a lieu le jour de ses 21 ans, contre l’Espagnol Garcia qu’il bat par KO d’un superbe crochet au menton. L’aventure est en marche. Le premier titre arrive rapidement. En janvier 1987, à moins de 22 ans, il enlève la couronne des poids coqs en battant par arrêt de l’arbitre au cinquième round le Marseillais Alain Limarola. Ce soir-là, devant plus de deux mille personnes salle Edgar-Quinet, son jumeau Bruno prend lui aussi une ceinture tricolore.